So Good Fest VI:
 La photo de rue en festival?

Peut-on faire de la street photography en festival? C’est l’expérience que nous avons tentée lors de la 6ème édition du So Good Fest en région Bordelaise. Lorsque la plupart des photographes tournent leurs objectifs vers la scène et les artistes, nous avons choisi de nous mêler à la foule pour nous focaliser sur le coeur du festival: les festivaliers eux-même!

Armés de l’UGA de Samyang, le 12mm@f/2 à pleine ouverture, sans flash mais à 6400iso, nous avons photographié sans relâche l’ensemble de la soirée, du coeur de la fosse au parking en passant par le bar, les sandwicheries ou le chill-out. Même à haute sensibilité le T1 en priorité ouverture imposait souvent des temps de pose plutôt longs, transformant une partie des photos en images oniriques qui restituent assez bien l’ambiance qui règne dans ces moments-là.

DSCF5966

Rdv sur la page Facebook de Chronique au Carbone pour retrouver l’intégralité du reportage en suivant ce lien: SoGoodFestVI

 DSCF5776

2 réflexions sur « So Good Fest VI:
 La photo de rue en festival? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *